l'humus, l'espoir de notre vie


Un document expliquant l'avenir de notre sol




On peut se demander pourquoi la France est si loin de cette méthode, alors que certains pays la pratique depuis  des décennies

vivons les vivaces en permaculture !

Ici, nous expérimentons la plantation de plantes vivaces sur un feutre géotextile biodégradable (composition de textile usagé broyé; zones blanches sur la photo)
Le sol était recouvert de trèfle. Nous avons choisis de ne pas travailler le sol pour laisser la microbiologie de ce dernier en place. Le trèfle va pourrir par étouffement et ainsi libérer l'azote qu'il contient pour le restituer au sol, puis à la plante...


Soyez informés dès la publication d'un article